La liposuccion des cuisses

Il n’y a pas que le sport qui permet d’avoir les cuisses galbées. La chirurgie esthétique propose depuis plusieurs années, une technique fiable offrant des résultats efficaces : la liposuccion ou lipoaspiration. Elle consiste à aspirer les cellules graisseuses localisées sur la partie interne comme externe de la cuisse.

En général, la graisse sous-cutanée présente à cet endroit résulte d’un manque de sport et d’une mauvaise hygiène de vie. Cependant, le dépôt de graisse ou l’apparition de cellulite ou de la culotte de cheval peut être héréditaire chez certaines patientes.

Lorsque l’amas de graisse est associé à un relâchement musculaire et cutané particulièrement inesthétique sur les cuisses, il est nécessaire d’intervenir. Plusieurs zones peuvent donc être traitées avec cette méthode : l’intérieur et la face externe également appelée « culotte de cheval » pour réduire le volume de la cuisse, l’avant de la cuisse pour affiner la silhouette et avoir des jambes fuselées.

Le déroulement de la liposuccion des cuisses

La liposuccion de la cuisse présente quelques particularités. La graisse est parfois diffuse et non pas compacte et localisée. De plus, la peau dans cette zone est moins élastique. L’aspiration de graisse doit donc être modérée afin d’éviter les imperfections.

L’opération est précédée d’une consultation obligatoire.

Le rôle de l’opérateur est également d’informer sur le déroulement de l’opération, la prise en charge, les éventuelles complications. L’opération en elle-même bénéficie des progrès technologiques et techniques de la chirurgie. La technique de la lipoaspiration par vibrations permet d’obtenir d’excellents résultats.

Les suites opératoires

L’usage du lipopanty est indispensable pour gainer la zone traitée et contribuer à son remodelage. La reprise du travail est possible 48 heures après l’intervention si les courbatures et les crampes ne sont pas trop fortes. Par contre, aucune activité sportive n’est possible durant les 15 premiers jours. La reprise d’un sport doit se faire progressivement et seulement avec l’autorisation du médecin traitant.

Les contre-indications et les effets indésirables de la liposuccion des cuisses

Comme une intervention au niveau des cuisses ne nécessite que l’usage de canules fines et longues de 4 à 5 mm de diamètre, l’opération ne dure généralement qu’une heure sous anesthésie locale. Cependant, elle n’est pas sans risque. La liposuccion des cuisses est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes, les gros fumeurs, les personnes obèses, les personnes atteintes de cancer, de problèmes cardiaques ou immunodéprimés.

Les ecchymoses et les douleurs disparaissent progressivement au fil de la première semaine.

Les résultats de la liposuccion des cuisses

Le résultat est immédiatement visible après l’intervention. L’élimination définitive des cellules graisseuses permet de remodeler la forme des cuisses. Dans un premier temps, les ecchymoses et les gonflements peuvent vous empêcher de voir les courbes galbées de vos cuisses. La silhouette ne prendra réellement forme qu’après 1 à 3 mois en fonction de l’anatomie du patient et de la qualité de la peau.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire